Nouvelles des comités de recherche

Nous aimerions remercier les présidents sortants, la Dre Anne-Louise Lafontaine, présidente du Comité sur les politiques de recherche et le Dr Jon Stoessl, président du Conseil scientifique consultatif. Leur dévouement et leur engagement envers les personnes atteintes de la maladie de Parkinson sont inestimables.

Nous accueillons le Dr Edward Fon comme nouveau président du Conseil scientifique consultatif et le Dr Pierre Blanchet, comme président du Comité sur les politiques de recherche.

dr-edward-fon

Le Dr Fon, neurologue et chercheur, est directeur du programme de Parkinson de l’Université McGill. Ses recherches à l’Institut neurologique de Montréal, portent sur les fonctions et dysfonctions de la maladie de Parkinson.

pierre-blanchet

Le Dr Blanchet est un professeur agrégé du Département de stomatologie de la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal. Il dirige le laboratoire expérimental de neuropsychopharmacologie à la Clinique des troubles du mouvement de l’université.

La Grande randonnée 2009

Maxine Thistle, St-John’s, gagne le prix de l’Oiseau matinal de la Grande randonnée
Maxine Thistle, St-John’s, gagne le prix de l’Oiseau matinal de la Grande randonnée

La Grande randonnée 2009 annonce sa première gagnante du prix de l’Oiseau matinal!

Félicitations à Maxine Thistle de Saint-John’s Terre-Neuve, la première gagnante du prix de l’Oiseau matinal de la Grande randonnée. Maxine a reçu un chèque-cadeau de 500 $ de Chapters/Indigo et elle a très hâte de commencer à le dépenser!

Il y a 16 ans, Maxine a appris que sa meilleure amie était atteinte de la maladie de Parkinson et elle a commencé à faire du bénévolat pour la Société de Parkinson de Terre Neuve et Labrador et elle n’a pas cessé depuis. Membre organisatrice de la première Grande randonnée à Saint-John’s, présidente du conseil pendant cinq ans et membre actuelle du comité Soutien et éducation, Maxine connaît l’importance des fonds recueillis par la Grande randonnée. Elle est particulièrement préoccupée par le besoin continu de soutien, non seulement pour les gens atteints de Parkinson, mais aussi pour leurs familles et amis. C’est pour cette raison qu’elle marche.

« Nous devons nous concentrer sur le soutien, parce que tous ceux qui sont touchés par le Parkinson en ont besoin, » dit Maxine. « Même si on trouvait le remède demain matin, il est important de s’assurer que les gens sont en mesure de faire face à la maladie dans leur vie quotidienne. »

Maxine demeure confiante que ses efforts et ceux de nombreux autres bénévoles pour provoquer du changement vont vraiment faire une différence.

« Il y a plusieurs défis à relever quand on est atteint de Parkinson. Ce n’est pas une maladie facile », dit Maxine. « Le plus grand défi, c’est de rester positifs. Il y a de la lumière au bout du tunnel mais la question est, quand allons-nous trouver un remède? »

Armée de cet espoir, il n’y a aucun doute dans l’esprit de Maxine que les marcheurs dans plus de 80 municipalités au Canada atteindront l’objectif de collecte de fonds de la Grande randonnée qui est de 2,4 millions de dollars.