Célébrons une année remplie d’entraide et de compassion

Joyce Gordon
Présidente et directrice, Joyce Gordon

L’espoir et l’optimisme sont deux caractéristiques importantes qu’ont en commun bon nombre de personnes souffrant de la maladie de Parkinson. Que vous ayez récemment  reçu un diagnostic ou que vous soyez  un aidant naturel de longue date,  nous savons que la maladie de Parkinson change tout et vous pouvez toujours compter sur notre soutien.  Selon vos besoins, ce soutien peut prendre diverses formes grâce à la générosité de nos donateurs.

Cette année, qui marquait notre 50e anniversaire, notre Centre national d’information et de référence a répondu à plus de 6 000 appels ou courriels, pour accueillir et guider de nombreuses personnes touchées par la maladie de Parkinson. Nous  répondons à chaque  demande  avec chaleur, empathie et expertise, et nous offrons des solutions personnalisées  à l’expérience de chacun.  Un grand nombre des  requêtes reçues proviennent autant des professionnels de la santé,  que des proches aidants.

En 2015, nous avons donc axé nos initiatives de formation sur les prestataires de soins aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson,   soit les professionnels de la santé et les aidants naturels. La semaine dernière, nous avons diffusé notre premier séminaire en ligne spécifiquement conçu pour les aidants naturels, en collaboration avec la Société Alzheimer et la Société canadienne de la sclérose en plaques. Ce webinaire, intitulé Taking Care of Yourself Through the Ups and Downs of Caregiving, traite des défis que rencontrent les proches aidants, tels que ces derniers nous les ont eux-mêmes identifiés. Nous  planifions de prochains  webinaires destinés aux aidants naturels, incluant des sessions en français.

Nous poursuivons également nos efforts de formation auprès des professionnels de la santé.  Notre premier module d’apprentissage en ligne est toujours accessible.  Il a reçu l’agrément du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC)  qui y attribue des crédits de formation médicale continue. Fière du succès de celui-ci, la Société Parkinson Canada présentera un deuxième module d’apprentissage en ligne  en 2016.  Notre équipe a également pris part en novembre au Forum en médecine familiale du CMFC.  Ce fut pour nous l’occasion de rencontrer des médecins de toutes les régions du pays et de mettre des ressources à leur disposition dont pourront à leur tour bénéficier leurs patients atteints de la maladie de Parkinson.

L’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes et des aidants naturels a également  suscité beaucoup d’intérêt au cours de la dernière campagne électorale fédérale. Dans chaque province, plus de 160 ambassadeurs Parkinson bénévoles, ont rencontré des candidats pour défendre les intérêts des personnes vivant avec la maladie et ceux de leurs proches .  En parallèle avec notre participation essentielle au sein de plusieurs coalitions  en santé en 2015,  ces efforts ont porté fruits auprès du gouvernement fédéral résultant en la prolongation de la durée des prestations de compassion.  Les aidants-naturels pourront dorénavant les percevoir durant six mois et l’Agence de la santé publique du Canada recueillera des statistiques sur les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et leurs besoins en matière de soins.

La recherche sur la maladie de Parkinson joue également un rôle pivot dans la concrétisation de notre vision : « Une meilleure qualité de vie et un avenir plus prometteur pour les Canadiens atteints aujourd’hui. Un monde exempt de la maladie de Parkinson demain ». Depuis la création du Programme national de recherche (PNR) en 1981, la Société Parkinson Canada et son réseau de partenaires ont investi plus de 25 millions de dollars pour financer 483 bourses et subventions de recherche. Ces activités scientifiques ont permis d’améliorer le diagnostic et les options therapeutiques de la maladie de Parkinson et de faire avancer les connaissances en vue de découvrir un traitement curatif.

Parkinson Canada logo

En ces temps de réjouissances, nous unissons nos forces et réitérons nos engagements envers les membres de la communauté du Parkinson. Le 1er janvier 2016, nous changerons officiellement de nom et deviendrons  Parkinson Canada. Nous continuerons fièrement de vous servir, tout en opérant une œuvre de bienfaisance efficace et efficiente dans le secteur de la santé.

Aussi, je vous souhaite, à vous et à votre famille, de joyeuses fêtes et vous offre mes meilleurs vœux pour 2016. Je voudrais également exprimer ma profonde gratitude à tous nos donateurs, bénévoles, chercheurs, professionnels de la santé et employés qui nous aident à apporter un soutien aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson de sorte qu’elles aient la meilleure qualité de vie possible.

Comments

comments