Établir des liens plus près de chez vous

Community Development Coordinators
Community Development Coordinators

Êtes-vous un aidant? Recherchez-vous quelqu’un qui soit prêt à vous écouter quelques minutes ou à vous mettre en lien avec des services de répit? Aimeriez-vous pouvoir rencontrer d’autres personnes également atteintes de la maladie de Parkinson? Êtes-vous à la recherche d’une classe d’exercice physique pour les personnes atteintes dans votre collectivité?

Que ce soit pour vous aider à trouver ce dont vous avez besoin dans le système de santé ou pour vous mettre en lien avec d’autres personnes ou avec des services d’éducation ou de soutien dans votre collectivité, Parkinson Canada croît pour mieux vous servir.

Partout au Canada, des personnes du milieu communautaire, appelés coordonnateurs de développement communautaire, collaborent avec des personnes comme vous pour vous mettre en lien avec des ressources éducatives sur la maladie de Parkinson, des groupes de soutien et des services communautaires. En discutant avec vous, ils pourront déterminer les services disponibles et aider à cerner les lacunes. Ils établissent également des liens avec les députés provinciaux et les représentants municipaux dans le but de défendre des causes chères aux personnes touchées par la maladie de Parkinson dans votre collectivité. Et surtout, ils établissent un réseau local de ressources autour de vous. Comme il n’y a pas deux collectivités pareilles, le type de programmes et de services varie. Ce qui est certain, c’est que la population augmente et vieillit. Par conséquent, il y aura toujours des besoins.

Parkinson Canada a récemment reçu une subvention de 637 300 $ de la Fondation Trillium de l’Ontario pour financer l’expansion de ses services dans la province en ajoutant trois nouveaux postes communautaires pour les trois années à venir : Margaux Wolfe, à Ottawa, servira l’est de l’Ontario; Marielle Henderson, à Thunder Bay, servira le nord-ouest de l’Ontario; Paul Scibetta, à Brantford, servira le sud-ouest de l’Ontario. Nous avons reçu de nombreuses demandes de personnes et de familles de ces régions. Grâce à ce nouveau personnel, vous avez désormais des ressources communautaires additionnelles qui vous aident à bien vivre avec la maladie de Parkinson.

Jusqu’à 40 000 Ontariens sont atteints de la maladie. Cette initiative vise à réduire l’isolement social et à créer des liens pour plus de 1 200 personnes. Même dans les collectivités de taille moyenne, c’est-à-dire de 20 000 à 100 000 habitants, il peut être difficile d’accéder à des programmes et à des services destinés aux personnes atteintes. Une fois qu’elles sont dirigées vers les programmes et les services appropriés, les personnes peuvent mieux gérer les problèmes quotidiens associés à la maladie de Parkinson. Vous trouverez désormais de l’aide et de l’espoir plus près de chez vous.

Partout au pays, des employés et des bénévoles aident les collectivités en utilisant des moyens semblables. Si vous ou l’une de vos connaissances êtes à la recherche de réponses ou de soutien, communiquez avec Parkinson Canada. Nous vous encourageons à établir un lien.

Il peut être très utile de commencer par le site www.parkinson.ca. Utilisez la carte pour trouver de l’aide près de chez vous. Vous y trouverez les coordonnées des bureaux, des événements et des activités de la région, incluant les réunions de groupes de soutien, les conférences éducatives et les classes d’exercice physique. Vous y trouverez également une grande quantité de feuillets de documentation et de ressources diverses. Si vous disposez d’un peu plus de temps, pourquoi ne pas visionner les webinaires et écouter les fichiers balados? Vous n’avez qu’à vous rendre sur le site Web parkinson.ca lorsque vous en avez envie.

Nous sommes là pour vous. Appelez notre Centre national d’information et de référence au 1 800 565-3000. Si on vous demande de laisser un message, n’hésitez pas à en laisser un. Nos associés qualifiés et compatissants vous répondront le plus rapidement possible.

Comments

comments