Félicitations à notre jeune philanthrope

Jenna Sigurdson (à gauche), avec ses parents Karren et Blair au déjeuner organisé dans le cadre des Manitoba Philanthropy Awards

C’est avec une grande fierté que Karren et Blair, les parents de Jenna Sigurdson, ainsi que le grand-père de celle-ci ont assisté à la cérémonie pendant laquelle elle a reçu le Outstanding Youth in Philanthropy Award pour les moins de 15 ans, lors d’un déjeuner qui s’est tenu dans le cadre des 2016 Manitoba Philanthropy Awards à Winnipeg le mois dernier.

Les membres de la direction de la Red River Cooperative, son directeur d’école et deux représentants du bureau de Parkinson Canada au Manitoba étaient également présents à la cérémonie. Jenna a recueilli plus de 50 000 $ pour Parkinson Canada, en plus de faire de la sensibilisation à la maladie, qui touche plus de 6 500 personnes dans la province et plus de 100 000 personnes au pays.

Il y a cinq ans, à l’âge de 10 ans, Jenna a appris que son père était atteint d’une forme précoce de la maladie de Parkinson. Elle a donc décidé de recueillir des fonds pour la cause, d’aider les personnes atteintes de la maladie et de financer la recherche afin de trouver de meilleurs traitements et un remède éventuel. Elle a commencé par aller frapper à plus de 2 000 portes dans sa collectivité.

À 11 ans, mettant à profit son amour de la lecture, elle a conçu un signet personnalisé et a lancé l’initiative « Jenna’s Toonies for Tulips » pour la vente annuelle de ces signets dans le cadre de collectes de fonds scolaires et en partenariat avec des boutiques de la région. Tout don de 2 $ ou plus donne droit à un signet.

Jenna invite aussi chaque année un conférencier dans le cadre du Mois de la maladie de Parkinson qui a lieu en avril. Ses campagnes de sensibilisation et ses collectes de fonds ont beaucoup fait pour attirer l’attention des médias sur la maladie de Parkinson et sensibiliser la population de la province.

« Nous sommes très reconnaissants pour tout ce que Jenna a accompli au nom des personnes atteintes de la maladie de Parkinson dans notre communauté », a déclaré Lorri Apps, directrice générale de Parkinson Canada au Manitoba. « C’est une source d’inspiration pour les autres et un exemple incroyable de l’influence positive que les jeunes peuvent avoir sur nous tous. »

Comments

comments