Il y a de l’espoir dans notre randonnée

Blake Bell
Blake Bell

Blake a appris qu’il avait la maladie de Parkinson à l’âge de 50 ans. Il a d’abord réagi comme plusieurs, dans le déni et le repli. Il a également souffert de dépression, un symptôme courant de la maladie de Parkinson. C’était il y a 10 ans. Depuis, il a refait sa vie : il a créé une entreprise d’estimation en construction et a repris le travail à temps partiel. Il a également réactivé sa vie sociale. Blake Bell s’est même mis à l’exercice en faisant de la boxe. Il parvient ainsi à soulager ses symptômes et à trouver un soutien parmi ses pairs.

« Aujourd’hui, j’arrive tout juste à tenir un tournevis dans mes mains, alors qu’avant je manipulais le marteau sans effort », raconte Blake pour souligner les effets de la maladie sur sa vie. « J’ai de la difficulté à accomplir plusieurs tâches à la fois, mon cerveau ne fonctionne plus ainsi. »

Craignant d’être stigmatisé par la maladie, il a eu du mal à expliquer aux gens pourquoi il tremblait ou pourquoi il était plus lent et incapable de faire les choses comme avant. Il lui a fallu des années avant de se décider à parler de son diagnostic plus librement. Il a cependant décidé de le laisser savoir à tout le monde, il y a deux ans. « C’est difficile à expliquer, mais j’ai su que le moment était venu. »

Il a fait ses révélations sur Facebook en 2015, et 25 de ses amis l’ont appuyé lors de la Grande Randonnée Parkinson 2016. Il attribue une partie de sa guérison à sa participation à cette activité. Élu premier « héros national » de l’événement, il a pleuré en lisant certaines des lettres d’appui à sa candidature.

« On ne réalise pas l’influence que l’on a en étant simplement soi-même », confie-t-il.

Une vidéo (en anglais) sur l’histoire de Blake est accessible ici. Blake dit qu’il aimerait qu’un remède à la maladie de Parkinson soit trouvé rapidement. « Pas nécessairement pour moi, mais pour les personnes qui viennent de recevoir leur diagnostic. Ce serait fantastique! »

En attendant, Blake vous demande à vous et à tout le monde de faire part de compréhension envers les personnes atteintes d’une invalidité ou d’une maladie chronique. « Je veux que les gens réservent à leurs semblables le même traitement que je leur réserve. C’est tout ce que je demande. »

Vous pouvez vous joindre à Blake en devenant un héros qui inspire et donne un espoir extraordinaire aux Canadiens atteints de la maladie de Parkinson et à ceux qui sont touchés par la maladie. Inscrivez-vous dès aujourd’hui à www.granderandonneeparkinson.ca ou par téléphone au 1 800 565-3000.

Comments

comments