Le temps est venu de mettre de l’avant le programme politique de la communauté Parkinson

advocacy_ballot_box

Le 19 octobre, les Canadiennes et Canadiens de partout au pays iront aux urnes pour voter puis attendront de voir qui formera le prochain gouvernement fédéral. Depuis mars dernier, plus de 150 ambassadeurs de la Société Parkinson Canada (SPC) se préparent à rencontrer les députés et les candidats pour discuter des enjeux et promouvoir les politiques qui amélioreront les conditions de vie des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

« Les campagnes électorales et les 100 premiers jours d’un nouveau gouvernement constituent des périodes critiques pour informer et influencer les élus politiques », explique Vanessa Foran, vice-présidente, Affaires publiques et programmes nationaux, de la SPC. « C’est à ce moment qu’ils sont les plus ouverts aux opinions et aux priorités des électeurs de leur circonscription. »

Nos ambassadeurs Parkinson font la promotion des priorités nationales suivantes :

  1. Mesures législatives et politiques complètes en matière d’équité génétique afin de protéger la population canadienne contre la discrimination génétique par les employeurs et les compagnies d’assurance;
  2. Stratégie nationale pour les personnes âgées, comme celle proposée par l’Association médicale canadienne et ses partenaires d’alliance, y compris la SPC. La stratégie devrait englober les besoins sociaux, économiques et en soins de santé de nos citoyens âgés d’une façon cohérente et coordonnée, dans l’ensemble du pays;
  3. Nécessité de miser sur les conclusions de l’Étude nationale de la santé des populations relative aux maladies neurologiques, publiée l’an dernier, et d’accroître les investissements dans la recherche en neurosciences.

Nous sommes extrêmement fiers de tout ce qu’ont accompli nos ambassadeurs à ce jour, mais de nombreuses communautés ont encore besoin de leur présence. Votre aide serait très précieuse pour expliquer aux candidats et aux députés les besoins de la communauté Parkinson au cours de la présente campagne électorale et durant la période critique des premiers mois du nouveau gouvernement. Nous allons vous fournir la formation et le soutien dont vous avez besoin pour vous assurer que vous êtes fin prêt à changer les choses à votre façon.

« Quel que soit le résultat de l’élection, un tiers du Parlement sera formé de nouveaux élus, des députés qui sont souvent plus désireux d’agir concrètement en faveur de leurs électeurs », ajoute Mme Foran.

Vous pouvez aider à mettre de l’avant les enjeux de la communauté Parkinson pendant la campagne électorale de 2015 et par la suite en devenant Ambassadeur Parkinson de votre circonscription. Que vous soyez atteint de la maladie de Parkinson, que vous preniez soin d’une personne atteinte de la maladie ou que la cause vous tienne tout simplement à cœur, vous pouvez prêter votre voix aux Canadiennes et Canadiens atteints de Parkinson et défendre leurs intérêts au sein de votre communauté.

Pour un complément d’information, communiquez avec la SPC à advocacy@parkinson.ca. Vous pouvez également vous renseigner sur notre programme Ambassadeur Parkinson en visitant notre site Web à parkinsonambassador.ca.

Comments

comments