Voyager

Une planification soignée du voyage permet de faciliter le déplacement à l’extérieur du domicile. Voici quelques suggestions pour vous aider à minimiser les problèmes et à améliorer la qualité de votre séjour à l’extérieur :

• Ne jamais quitter votre domicile sans une quantité suffisante de médicaments pour une journée.
• Conserver quelques comprimés supplémentaires dans un contenant étiqueté placé dans la boite à gants de la voiture.
• Utiliser un petit sac à bandoulière ou un sac banane et s’assurer qu’il contient toujours des craquelins ou des biscuits et une petite boîte de jus pour prendre vos médicaments. Apporter ce sac même si vous pensez sortir pour une courte durée.
• Placer une carte dans votre portefeuille sur laquelle vous indiquez les médicaments que vous prenez.
• Si vous conduisez, prévoir de nombreux arrêts pour vous dégourdir les jambes et vous reposer.

Voyage en avion
• Profiter des avantages de l’embarquement hâtif.
• S’enregistrer tôt et demander une place côté allée près des toilettes si vous avez un problème de mobilité.
• Même si vous n’avez pas besoin d’aide pour marcher, vous pourriez vouloir utiliser un fauteuil roulant ou une voiturette électrique dans l’aéroport. Il sera peut-être plus facile pour votre accompagnateur de pousser le fauteuil au lieu de porter les bagages à main tout en vous aidant à marcher.
• Lors des vols où il y a un changement d’heure, prendre vos médicaments, au besoin, en conservant le même nombre d’heures entre les doses.
• Au besoin, rectifier votre prise de médicaments pour assurer la mobilité au début et à la fin du vol.
• Mettre tous vos médicaments pour le voyage dans votre bagage à main. Vous pourriez ne pas avoir assez de médicaments en cas de perte de bagages ou de retard de vol.
• Porter des vêtements et des souliers confortables.
• Utiliser un léger oreiller cervical pour améliorer votre confort pendant un long voyage.
• Vous reposer la journée précédant le départ et suivant l’arrivée.
• Boire une plus grande quantité de liquide la journée précédant le départ et suivant l’arrivée. Cela vous permettra de boire moins le jour même du voyage et de diminuer le nombre de visites aux toilettes.
• Si vous voyagez pendant une longue période, demandez à votre médecin de vous recommander un neurologue à l’endroit où vous vous rendez au cas où vous devriez consulter un médecin dans les plus brefs délais.
• Lorsque vous voyagez à l’extérieur du pays, il faut s’assurer que votre assurance médicale suffit.

 Ce site web offre des rensignements et des conseils utiles sur les voyages.

• Personnes ayant une déficience – Office des transports du Canada

Comments

comments

Nouvelles des comités de recherche

Nous aimerions remercier les présidents sortants, la Dre Anne-Louise Lafontaine, présidente du Comité sur les politiques de recherche et le Dr Jon Stoessl, président du Conseil scientifique consultatif. Leur dévouement et leur engagement envers les personnes atteintes de la maladie de Parkinson sont inestimables.

Nous accueillons le Dr Edward Fon comme nouveau président du Conseil scientifique consultatif et le Dr Pierre Blanchet, comme président du Comité sur les politiques de recherche.

dr-edward-fon

Le Dr Fon, neurologue et chercheur, est directeur du programme de Parkinson de l’Université McGill. Ses recherches à l’Institut neurologique de Montréal, portent sur les fonctions et dysfonctions de la maladie de Parkinson.

pierre-blanchet

Le Dr Blanchet est un professeur agrégé du Département de stomatologie de la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal. Il dirige le laboratoire expérimental de neuropsychopharmacologie à la Clinique des troubles du mouvement de l’université.

Comments

comments

La Grande randonnée 2009

Maxine Thistle, St-John’s, gagne le prix de l’Oiseau matinal de la Grande randonnée
Maxine Thistle, St-John’s, gagne le prix de l’Oiseau matinal de la Grande randonnée

La Grande randonnée 2009 annonce sa première gagnante du prix de l’Oiseau matinal!

Félicitations à Maxine Thistle de Saint-John’s Terre-Neuve, la première gagnante du prix de l’Oiseau matinal de la Grande randonnée. Maxine a reçu un chèque-cadeau de 500 $ de Chapters/Indigo et elle a très hâte de commencer à le dépenser!

Il y a 16 ans, Maxine a appris que sa meilleure amie était atteinte de la maladie de Parkinson et elle a commencé à faire du bénévolat pour la Société de Parkinson de Terre Neuve et Labrador et elle n’a pas cessé depuis. Membre organisatrice de la première Grande randonnée à Saint-John’s, présidente du conseil pendant cinq ans et membre actuelle du comité Soutien et éducation, Maxine connaît l’importance des fonds recueillis par la Grande randonnée. Elle est particulièrement préoccupée par le besoin continu de soutien, non seulement pour les gens atteints de Parkinson, mais aussi pour leurs familles et amis. C’est pour cette raison qu’elle marche.

« Nous devons nous concentrer sur le soutien, parce que tous ceux qui sont touchés par le Parkinson en ont besoin, » dit Maxine. « Même si on trouvait le remède demain matin, il est important de s’assurer que les gens sont en mesure de faire face à la maladie dans leur vie quotidienne. »

Maxine demeure confiante que ses efforts et ceux de nombreux autres bénévoles pour provoquer du changement vont vraiment faire une différence.

« Il y a plusieurs défis à relever quand on est atteint de Parkinson. Ce n’est pas une maladie facile », dit Maxine. « Le plus grand défi, c’est de rester positifs. Il y a de la lumière au bout du tunnel mais la question est, quand allons-nous trouver un remède? »

Armée de cet espoir, il n’y a aucun doute dans l’esprit de Maxine que les marcheurs dans plus de 80 municipalités au Canada atteindront l’objectif de collecte de fonds de la Grande randonnée qui est de 2,4 millions de dollars.

Comments

comments