Un bénévole extraordinaire récompensé du Prix Cash, Sweat & Tears après avoir recueilli plus de 700 000 $ pour la recherche sur la maladie de Parkinson

Dave Newall (à gauche), Peter Istvan (au centre) et Phil Jones à Pedaling for Parkinson’s 2016.

Peter Istvan, cofondateur et organisateur de Pedaling for Parkinson’s – une randonnée à vélo annuelle grâce à laquelle plus de 700 000 $ ont été recueillis pour Parkinson Canada – est le gagnant du prix Cash, Sweat & Tears 2016. Le prix est décerné par Peer-to-Peer Fundraising Canada afin d’honorer un bénévole extraordinaire qui s’est lancé un défi physique ou a surmonté d’énormes obstacles pour amasser des fonds au profit d’un organisme de bienfaisance.

Interrogé pour savoir comment il se sentait après la réception du prix, voici ce qu’il a répondu : « Il fallait bien que quelqu’un se lève et reçoive le prix… En réalité, c’est une reconnaissance pour l’ensemble de l’événement et toutes les personnes impliquées – les cyclistes évidemment, mais aussi les bénévoles, les promoteurs, les donateurs, les chercheurs, et bien entendu les gens de chez Parkinson Canada. C’est un effort collectif ».

« Nous faisons beaucoup de petites choses et tout le monde est impliqué. Ce sont eux les bénéficiaires de cette reconnaissance. Ce n’est pas moi personnellement qui ai reçu ce prix. Nous avons créé ensemble un événement populaire authentique qui aide les gens et les familles touchées par la maladie de Parkinson. »

Peter Istvan et son ami David Newall ont lancé cette initiative voilà six ans dans la région rurale de Parry Sound, en Ontario. L’objectif modeste était de mettre à profit leur amour du vélo pour amasser des fonds pour lutter contre la maladie de Parkinson. La première édition, qui a réuni 18 cyclistes, a permis de recueillir 18 000 $. En juillet 2016, 250 personnes ont participé à la randonnée de trois jours et ont recueilli plus de 200 000 $.

« L’engagement et la vision de Peter Istvan sont source d’inspiration. Cela montre la force incroyable de gens passionnés qui veulent aider des organismes sans but lucratif à amasser des fonds afin de poursuivre leurs missions », déclare David Hessekiel, président de Peer-to-Peer Fundraising Canada. « Il a aidé à créer un événement caritatif qui rassemble chaque été les concitoyens de sa petite ville et il contribue ainsi à transformer la vie de personnes atteintes de la maladie de Parkinson. »

Pedaling for Parkinson’s fait partie d’une tendance croissante dans la collecte de fonds, à savoir des campagnes organisées par des individus plutôt que par des organismes sans but lucratif. Parkinson Canada fournit un soutien à l’événement, mais c’est Peter Istvan, un bénévole, qui fait le gros du travail, y compris la gestion de la logistique, le recrutement des cyclistes et des bénévoles, la recherche de promoteurs et la collecte de dons.

« C’est vraiment un plaisir de travailler avec l’équipe de Pedaling for Parkinson’s », explique Jon Collins, directeur associé des événements et partenariats pour Parkinson Canada. « Grâce à sa grande énergie, sa force d’esprit et sa compassion, Peter Istvan a su bâtir une communauté autour d’une randonnée à vélo annuelle à Parry Sound ».

Pedaling for Parkinson’s est devenu un incontournable pour de nombreux cyclistes passionnés en Ontario, en grande partie à cause de son côté local, artisanal. La mère de Peter Istvan confectionne des biscuits et donne une accolade aux cyclistes fatigués. Un potier local leur donne une tasse faite à la main. Un boucher fait des saucisses pour le barbecue qui a lieu après la course.

« Nous ne cherchons pas à devenir un événement gigantesque », dit Peter Istvan. « Même si nous continuons à prendre de l’importance, nous voulons conserver notre côté simple, familial et personnel ».

Peter Istvan veut aussi maintenir le lien entre l’événement et la cause qu’il soutient. Deux chercheurs spécialisés dans la maladie de Parkinson, soit le Dr Abid Oueslati et le Dr Joel Watts ont reçu chacun une bourse pour nouveaux chercheurs « Pedaling for Parkinson’s » de 90 000 $ pour la période 2016-2018 par l’entremise du Programme de recherche de Parkinson Canada. Depuis 2011, sept bourses du Programme de recherche de Parkinson Canada ont été payées grâce aux fonds recueillis lors de l’événement.

« Nous travaillons sans relâche pour faire le lien entre les cyclistes et la recherche et vice-versa. C’est un lien important pour nous », dit-il. Nous voulons que les participants sachent clairement où va l’argent et qu’ils réalisent l’importance de ce qu’ils font. »

Beaucoup de chercheurs spécialisés dans la maladie de Parkinson ont participé à l’événement au fil des ans, ainsi que des employés de Parkinson Canada. Et chaque année, l’un des chercheurs ayant reçu une bourse grâce à Pedaling for Parkinson’s donne une conférence lors d’une présentation sur la maladie de Parkinson à Parry Sound.

Outre l’argent amassé lors de Pedaling for Parkinson’s, les personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent aussi compter sur les sommes recueillies lors d’activités communautaires organisées toute l’année et partout au pays – soupers communautaires, tournois de hockey, tournois de golf, etc. Si vous avez une idée de collecte de fonds communautaire pour appuyer Parkinson Canada, consultez notre page Web ou écrivez à l’adresse connect@parkinson.ca.

Si vous êtes en train d’organiser votre propre événement pour soutenir les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, suivez les conseils de Peter Istvan : « N’oubliez jamais la raison pour laquelle vous faites cela et remerciez toutes les personnes impliquées dans votre événement ».

Comments

comments