Votre argent mis à contribution pour la recherche

Le programme national de recherche de la Société Parkinson Canada se fait en collaboration avec nos 12 organismes régionaux. Le succès du programme national de recherche dépend des dons reçus, des organisations caritatives et d’autres organismes subventionnaires. La SPC ne reçoit aucun financement gouvernemental.

Nos buts

  • 75 % du financement est consacré à la recherche biomédicale, dans le but de trouver un remède à la maladie.
  • 25 % du financement sert aux recherches dans les secteurs des études cliniques, des services et systèmes de santé et des études de population.
  • Le volet socio-psychologique complète la recherche biomédicale et nous aide à mieux comprendre les problèmes liés à la qualité de vie auxquels sont confrontés les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et les soignants.

Secteurs prometteurs de la recherche

  • causes de la maladie de Parkinson
  • complications de la maladie de Parkinson
  • biomarqueurs
  • effets neuroprotecteurs
  • production de la dopamine
  • recherche psychosociale
  • cognition et démence

Sélection des projets

Tous ceux qui font la demande d’une bourse de recherche auprès du Programme national de recherche doivent suivre un processus d’examen par les pairs rigoureux supervisé par les plus grands chercheurs canadiens sur la maladie de Parkinson qui siègent au comité scientifique consultatif de la SPC. Seules les demandes qui obtiennent les plus hautes notes fondées sur l’excellence scientifique et la pertinence par rapport à la maladie de Parkinson auront droit au financement. Les subventions de recherche, les bourses de recherche postdoctorales et les bourses d’études supérieures sont octroyées dans le cadre d’un concours annuel.

  • Les subventions servent à financer les dépenses associées à l’exécution d’un projet.         
  • Les bourses postdoctorales servent à payer le salaire des chercheurs qui ont terminé leur formation au doctorat, soit médecins ou détenteurs d’un doctorat, et qui poursuivent une formation spécialisée sur la maladie de Parkinson.
  • Les bourses d’études supérieures servent à payer le salaire des étudiants qui font des études supérieures de niveau maîtrise ou doctorat, afin d’attirer de jeunes scientifiques prometteurs dans le domaine de la recherche sur la maladie de Parkinson au début de leur carrière de chercheur.

Pour de plus amples renseignements sur le Programme national de recherche de la SPC et les études qui sont actuellement financées, consulter :

Gagnants du concours cycle 2009-2011

Projets financés par le Programme national de recherche biomédicale

Projets financés par le Programme de recherche psychosociale

Comments

comments