Parkinson Canada a présenté le Sommet des partenaires de soins

Le cours d’une vie change après un diagnostic de maladie de Parkinson. S’amorce alors un chapitre axé sur la collaboration en matière de soins. Que vous posiez des gestes de soins en collaboration avec ou pour une personne atteinte, il est certain que vous serez de plus en plus engagé au fil du temps et … en savoir plus

Prendre soin de la personne dans son intégralité

La clinique des troubles du mouvement du Réseau universitaire de santé de Toronto figure parmi les meilleures cliniques au monde en ce qui a trait au traitement de la maladie de Parkinson. Durant son stage, Dre Sarah Lidstone tentera de trouver des façons d’améliorer le traitement des personnes atteintes de la maladie de Parkinson, notamment … en savoir plus

Une habitude de sommeil comme indice de la maladie de Parkinson

Les personnes atteintes d’un trouble du sommeil particulier sont beaucoup plus susceptibles de développer la maladie de Parkinson, un lien qui a fourni une occasion de recherche unique à Dr Ziv Gan-Or, professeur adjoint à l’Université McGill et chercheur à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal. Financé en partenariat avec Pedaling for Parkinson’s en l’honneur … en savoir plus

Partenariat de soins – Une histoire d’amour

« J’aimerais que vous puissiez rencontrer ma femme, Margot. Nous sommes mariés depuis 34 ans et — je sais, j’ai un parti pris — elle est la femme la plus merveilleuse que j’ai jamais rencontrée. » John Parkhurst sait très bien ce que signifie être un partenaire de soins. Sa femme, Margot Bartlett, est atteinte de la maladie de Parkinson depuis … en savoir plus

À surveiller en 2019

Le rapport annuel de 2018 sera publié en français le mois prochain. Lisez le rapport de Judi Richardson, présidente sortante du conseil d’administration de Parkinson Canada, sur le plan que nous établissons pour mieux servir nos collectivités dès aujourd’hui et pour accroître la sensibilisation et les ressources en prévision de demain.

Parkinson Canada organise le Sommet des partenaires de soins

La maladie de Parkinson est une maladie familiale qui fait intervenir une équipe de proches aidants engagés et coopératifs pour aider une personne atteinte de la maladie de Parkinson à s’épanouir. Toutefois, dans la plupart des cas, la majeure partie de la responsabilité incombe à un partenaire de soins principal ; soit un conjoint, un enfant ou un ami. La vie de cette personne change à jamais lorsqu’un être cher reçoit un diagnostic de maladie de Parkinson, car elle doit assumer de nombreuses nouvelles responsabilités. C’est un travail exigeant, et de nombreuses personnes l’acceptent volontairement et sans hésitation. C’est un rôle qui exige compromis, encouragement et force.

Des « minicerveaux » permettent d’optimiser la compréhension de la maladie de Parkinson

Nguyen-Vi Mohamed, chercheuse postdoctorale à l’Université McGill, a mis au point des techniques pour transformer les cellules souches humaines en neurones, puis organiser ces derniers dans un modèle 3D qui ressemble au mésencéphale. Les « minicerveaux » qui en ont résulté sont devenus son système modèle pour explorer le comportement d’une protéine clé dans le développement de … en savoir plus