La modification des cellules souches pour traiter la maladie de Parkinson (Annonce de la bourse de recherche « Pédaler pour la maladie de Parkinson »; inauguration de l’événement de 2021)

Les cyclistes participant à Pédaler pour la maladie de Parkinson, un événement qui amasse des fonds pour soutenir les subventions du programme de recherche de Parkinson Canada
Les cyclistes participant à Pédaler pour la maladie de Parkinson, un événement qui amasse des fonds pour soutenir les subventions du programme de recherche de Parkinson Canada

Où que vous soyez au Canada, il va sans dire que l’hiver a été long, et que plusieurs d’entre nous ont hâte de profiter du temps chaud et des espoirs de rassemblements qui caractérisent cette saison. Les cyclistes participant à l’événement annuel « Pédaler pour la maladie de Parkinson » auront la possibilité de profiter des deux. C’est ce que souhaitent les organisateurs de l’édition du comté de Prince Edward pour cette année.

Après s’être concentrée sur les randonnées autofinancées en 2020, l’équipe envisage de se réunir à Milford, en Ontario du 20 au 22 août dans le cadre de l’une des randonnées pouvant atteindre un maximum de quatre, prévues cet été par Parkinson Canada en Ontario, dans les provinces de l’Atlantique, et dans l’Ouest canadien qui se rattachent à l’événement virtuel de suivi de distance « Go the Distance » (Jusqu’au bout). Les renseignements concernant la randonnée du comté de Prince Edward sont accessibles à l’adresse www.pedalingforparkinsons.ca.

L’année dernière, bien que les plans aient dû être changés en raison de la pandémie, l’événement a tout de même atteint son objectif principal : amasser des fonds pour soutenir la recherche. Depuis sa création en 2011 à Parry Sound par Peter Istvan et David Newall, la randonnée a connu une longue tradition de collecte de fonds pour soutenir le programme de bourses de recherche de Parkinson Canada, et grâce à une coordination efficace de l’événement et à l’engagement des cyclistes et des donateurs au cours d’une année difficile, l’année 2020 ne fut pas différente des autres.

Les gains de la randonnée de l’année dernière ont été consacrés à financer le projet du Dr Tiago Cardoso qui porte sur la réparation efficace du cerveau au moyen d’un traitement de substitution des cellules dans les cas de maladie de Parkinson. Cette bourse de recherche fondamentale sur deux ans reçoit un financement de 80 000 $ dont 100 % du montant provient des fonds amassés dans le cadre de la randonnée cycliste.

On a longtemps vanté les cellules souches comme traitement possible de la maladie de Parkinson. À l’Université Laval, le Dr Cardoso évalue des façons d’améliorer les cellules souches avant qu’elles puissent être transplantées chez des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Dans des boîtes de Petri, il utilise des cellules souches cultivées provenant de la peau de donneurs pour voir s’il peut les transformer en neurones dopaminergiques. Il utilise des techniques d’ingénierie génétique pour faire en sorte que les cellules souches soient plus susceptibles de survivre à la transplantation et plus efficaces à se connecter avec d’autres régions endommagées du cerveau afin de les régénérer. Si le travail du docteur Cardoso est couronné de succès, cela ouvrira la voie aux traitements émergents pour la maladie de Parkinson grâce aux cellules souches remodelées et transplantées.

Parkinson Canada, et par conséquent les cyclistes et les donateurs de Pédaler pour la maladie de Parkinson, jouent un rôle unique dans le domaine de la recherche canadienne, car elle fait le rapprochement entre la recherche et la prise en charge des personnes atteintes de la maladie, mentionne le docteur Cardoso.

Photo de Dr Tiago Cardoso, qui étudie un nouveau traitement thérapeutique pour la maladie de Parkinson

« C’est formidable d’être associé à une fondation qui fait un travail aussi remarquable quant à la prise en charge des personnes atteintes de la maladie de Parkinson ainsi qu’en matière de recherche », ajoute-t-il. 

Son projet s’inscrit dans la philosophie de Parkinson Canada puisqu’il allie la recherche fondamentale à une application prometteuse. Les maladies neurodégénératives pèsent lourdement sur la vie des gens et sur le système de soins de santé, souligne-t-il. 

« Il est important de contribuer au financement et à la recherche de nouveaux traitements, si ce n’est pas pour guérir la maladie de Parkinson, ne serait-ce que pour offrir une meilleure vie à ces patients et réduire le stress que vivent leurs familles », conclut-il.  « Si nous voulons de nouveaux traitements et de nouveaux bienfaits, il est important de financer les agences qui pensent que nous faisons un excellent travail et qui aident les bons projets ».

Visitez le site Parkinson.ca pour obtenir des précisions sur le projet du Dr Cardoso, les détails sur d’autres bourses accordées pour le cycle en cours, et découvrez comment vous pouvez vous impliquer dans le cadre de l’événement « Pédaler pour la maladie de Parkinson », en consultant le site www.pedalingforparkinsons.ca.

Comments

comments

Leave a comment