Message de la directrice générale Joyce Gordon

Joyce Gordon
Directrice générale
Parkinson Canada

En cette troisième année de fonctionnement sous le nom de Parkinson Canada, nous continuons de concrétiser la vision audacieuse établie par notre conseil d’administration. Nos efforts de collecte de fonds continuent de produire d’excellents résultats, et le travail important que nous accomplissons pour aider des milliers de Canadiens atteints de la maladie de Parkinson à l’échelle du pays ne serait pas possible sans nos généreux donateurs. Votre soutien nous a permis de dépasser la barre des revenus de 10 millions de dollars.

Nous avons poursuivi notre transition en vue de devenir une organisation efficace et efficiente qui augmente et renforce ses liens avec les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et leurs collectivités. Recherche et ressources sont synonymes d’espoir pour les 100 000 Canadiens et plus atteints de la maladie de Parkinson.

On s’attend à ce que ce nombre double d’ici 2035. Nous multiplions nos efforts pour contribuer à trouver des traitements, à trouver un remède et à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Nous élargissons le Programme de recherche de Parkinson Canada pour faire une différence encore plus marquée dans la communauté Parkinson. Parkinson Canada a annoncé le financement du Réseau Parkinson Canadien Ouvert (RPCO), la première collaboration de cette envergure pour lutter contre la maladie de Parkinson au Canada. Les chercheurs de divers établissements dans l’ensemble des provinces accéléreront les découvertes, lesquelles mèneront à de meilleurs traitements et, espérons-le, à un remède.

En avril 2018, Parkinson Canada s’est joint à la Parkinson’s Foundation (É.-U.) et à la Movement Disorders Society à Vancouver (C.-B.) pour l’événement Allied Team Training for Parkinson’sMC, un événement destiné aux professionnels de la santé. L’accent portait sur la façon de soutenir une personne atteinte de la maladie de Parkinson et de faire participer ses partenaires de soins à l’autogestion. L’activité Hope on Display (Vitrine sur l’espoir) de Parkinson Canada mettait en valeur des personnes atteintes de la maladie de Parkinson et leurs partenaires de soins qui ne laissent pas la maladie définir qui ils sont ni limiter leur énergie et le regard qu’ils portent sur la vie.

Toujours en avril, Parkinson Canada, en partenariat avec la Fondation Davis Phinney et d’autres organismes, a réuni la communauté Parkinson à Winnipeg (Manitoba), pour le Victory SummitMD, une journée d’information marquée par l’inspiration. Inscrivez la date du prochain arrêt canadien de la tournée : le samedi 5 octobre 2019, au Centre des congrès et des événements d’Ottawa.

En 2018, la mise au point de la deuxième édition des Lignes directrices canadiennes sur la maladie de Parkinson s’est poursuivie en vue d’une publication en 2019. Les Lignes directrices visent à améliorer les normes de soins pour tous les Canadiens atteints de la maladie de Parkinson en s’appuyant sur les meilleures données probantes publiées, le consensus des experts et des conseils cliniques pratiques.

Nos efforts sur la Colline du Parlement et le nombre croissant d’ambassadeurs continuent d’entraîner des changements dans les politiques relatives à l’accès au traitement de la maladie de Parkinson.

Nous sommes fiers de l’accréditation continue de Parkinson Canada au programme de normes d’Imagine Canada, aux côtés de seulement quelque 240 organismes en règle.

J’aimerais remercier Judi Richardson, présidente du conseil d’administration, pour son leadership pendant son mandat de deux ans. Ce fut un plaisir de travailler avec une membre du conseil d’administration aussi passionnée, dévouée et engagée. J’aimerais également souligner les contributions de Marc Pittet et John Parkhurst, qui ont contribué à notre organisation, au Manitoba et en Ontario, ainsi qu’à l’échelle nationale, pour leur rôle dans l’unification de l’organisation ou la croissance notre capacité et de représenter nos efforts de plaidoyer chaque année sur la Colline du Parlement.

Je tiens à exprimer ma gratitude à chacun d’entre vous, donateurs, partenaires, bénévoles, chercheurs et professionnels de la santé, qui aident les personnes touchées par la maladie de Parkinson à profiter de leur vie du mieux qu’elles le peuvent. Un merci spécial au personnel de Parkinson Canada qui incarne chaque jour notre mission d’offrir aide et espoir à tous les Canadiens atteints de la maladie de Parkinson.

Profitez de votre été.

Consulter notre rapport annuel 2018.

Comments

comments