La Grande Randonnée : Le mouvement

Ralph Richardson

La Grande Randonnée : Le mouvement

Cet été, la campagne de la Grande randonnée de Parkinson Canada a mis l’accent sur « La Grande Randonnée : Le mouvement », une série d’exercices mensuels visant à faire bouger les Canadiens, en particulier ceux qui sont atteints de la maladie de Parkinson, qui se termine par une journée de randonnée nationale le 12 septembre.

Des centaines de Canadiens atteints de la maladie de Parkinson et d’autres partisans de l’événement ont profité des ressources mensuelles pour demeurer actifs tout en appuyant la randonnée.

Ralph Richardson de Riverview, au Nouveau-Brunswick, était déjà actif lorsque la campagne a été lancée. Ralph a reçu un diagnostic de démence à corps de Lewy il y a cinq ans, puis un de maladie de Parkinson quelques années plus tard. La maladie de Parkinson entraîne des défis quotidiens pour Ralph, mais elle ne l’a jamais fait perdre sa détermination. Déjà limitées, les activités physiques de Ralph ont été réduites à son domicile lorsque la crise du coronavirus a commencé. Même s’il ne pouvait pas sortir pour participer à ses programmes habituels, il était déterminé à continuer de bouger – ce qui revêt une grande importance pour ceux qui sont aux prises avec cette maladie qui a entre autres une incidence sur la capacité de bouger.

Les marches prises dans son entrée de cour découlent de cette détermination. Il s’était fixé un objectif de 30 tours et, cette première journée, il a en a fait 8,5. Au 17e jour, il avait atteint son objectif. Mais il ne s’est pas arrêté là. Ralph s’est donné l’objectif de marcher 100 jours pour la cause de la maladie de Parkinson. Ce faisant, il recueille des fonds et fait de la sensibilisation pour venir en aide aux Canadiens atteints de la maladie et contribuer au financement de la recherche visant à trouver de meilleurs traitements et, un jour, un remède. Il a maintenant recueilli plus de 25 000 $.

Les marches de Ralph en ont inspiré beaucoup. Son épouse Berys se dit que même si la maladie de Parkinson prive Ralph de tant de choses, il est déterminé à en tirer du positif. « Récemment, je lui ai demandé ce envers quoi il était reconnaissant et il m’a répondu : “La maladie de Parkinson!” Je lui ai demandé de m’expliquer et il m’a dit : “Regarde tout le bien que me font ces marches!” »

Elle ajoute : « Il est toujours déterminé à marcher, même si chaque pas lui demande un effort. C’est la personne la plus déterminée et la plus tenace que je connais. »

La Grande Randonnée célèbre fièrement cette persévérance, cette détermination et cet espoir. Depuis 2019, le cri de ralliement de la Grande Randonnée est « Quoi qu’il arrive », une façon de souligner la force morale de la communauté Parkinson. Personne n’incarne davantage cette persévérance que Ralph Richardson, qui a été nommé « héros national » de l’événement, cette année.

Pour en savoir plus sur l’histoire de Ralph, y compris la couverture qu’en ont faite les émissions Information Morning sur CBC Radio, Tim and Sid sur Sportsnet, Atlantic’s Live at Five sur CTV et Your Morning sur CTV, et pour vous inscrire pour marcher avec lui, consultez la page Web de sa Grande Randonnée (en anglais)

Note de la rédaction : La marche de Ralph dans son entrée de cour n’est pas la seule à faire les manchettes ce mois-ci. Parkinson Canada a eu le plaisir de recevoir un don d’une personnalité au début juillet. Chacun des quelque 25 000 donateurs de la Grande Randonnée de Parkinson Canada est spécial, mais une seule a gagné neuf tournois de la Ladies Professional Golf Association (LPGA) (tous gagnés avant l’âge de 22 ans). Parkinson Canada remercie Brooke Henderson pour son soutien à la randonnée de Lanark North Leeds en l’honneur de son grand-oncle Bob Arnold et pour l’apport de ses qualités de championne à notre famille de partisans dévoués.

 

Voir l’annonce de Brooke sur Facebook.

Voir CTV Good News https://drive.google.com/file/d/1tqrBmzwj_VkEIKjXM9auKkTmv1XzvdRI/preview”https://

Comments

comments