Pédaler pour lutter contre la maladie de Parkinson

L’événement Pédaler pour lutter contre la maladie de Parkinson a été fragmenté en raison des réalités de la COVID-19 mais l’effervescence est la même.

Cet été, des cyclistes de Toronto à la Trinité enregistrent leurs kilomètres pour atteindre un objectif plus ambitieux. Pédaler pour lutter contre la maladie de Parkinson a toujours été un événement en personne de trois jours axé sur la communauté, le soutien mutuel et l’impact collectif.

Jim Redmond, co-fondateur
Le défi Pédalons pour Parkinson

Les cyclistes individuels et en groupes comptent se réunir et se déplacer en petits groupes satellites sachant que la course se concentre officiellement sur les connexions virtuelles. Les hôtes Jim Redmond et Krista Simonett donneront le coup d’envoi à partir du champ de foire de Mount Tabor à Milford (Ontario), désigné comme le lieu de rassemblement pour une randonnée de 300 personnes le 29 août. Les Cyclistes rigides, une équipe autoproclamée de cyclistes réticents (la plupart sont atteints de la maladie de Parkinson), se réuniront à Toronto.

Ce qui est différent cette année, c’est que des cyclistes à travers le pays et à l’étranger se joindront à eux, en pensée, pour atteindre un objectif collectif : parcourir un total de 100 000 kilomètres en l’honneur des 100 000 Canadiens atteints de la maladie de Parkinson.

Ce qui n’a pas changé au sujet de l’événement, c’est que, quel que soit l’endroit de la randonnée, tous les cyclistes participants apportent leur motivation personnelle. Chacun a une raison de pédaler.

Annesa Rahim de la Trinité, a découvert l’événement Pédaler pour lutter contre la maladie de Parkinson : Allez jusqu’au bout alors qu’elle commençait à s’habituer aux réalités de la COVID-19 dans son pays. Elle a deux oncles qui ont reçu un diagnostic de la maladie de Parkinson, dont un ici au Canada qui est récemment décédé.

Elle nous fait part de ce qui suit : « C’est très difficile d’être si loin de la famille. Lorsque mon oncle canadien est décédé, c’était la première fois que je faisais l’expérience de funérailles virtuelles, et cela a donné plus de sens aux étreintes, car j’aurais aimé pouvoir serrer longuement ma tante et mes cousins contre moi après le décès de mon oncle. Au lieu de cela, j’ai vécu la cérémonie virtuellement. Maintenant, je pédale en mémoire de deux grands hommes qui étaient atteints de la maladie de Parkinson. Si je peux dépasser mon kilométrage, c’est comme si je renvoyais une étreinte virtuelle à ma famille. »

Lorraine Hutt et Katie Arnold sont membres du club de triathlon TriHard du comté de Huron, mais en cette période de distanciation sociale, elles ont toutes deux découvert Allez jusqu’au bout par elles-mêmes. Lorraine pédale pour sa mère et Katie a fixé un objectif symbolique de 536 km alors qu’elle pédale pour son père qui vit à 536 km, en dehors d’Ottawa.

Pour les Cyclistes rigides associés à l’événement Pédaler pour lutter contre la maladie de Parkinson prévu à Milford, leur motivation est personnelle. Cette équipe autoproclamée de cyclistes réticents est principalement composée de personnes atteintes de la maladie de Parkinson qui ont différents niveaux de capacité en cyclisme et de confort. Ils partagent tous la motivation de bien vivre avec la maladie de Parkinson et ils n’ont aucune intention d’abandonner. Ils s’entraident avec un message clair : « Nous avons de la force en pagaille – de la force dans le nombre, dans nos convictions et dans la connaissance que des gens bons nous aiment et veulent nous aider. »

Unie par ses raisons collectives de pédaler, une communauté de cyclistes s’entraide pour vivre bien, et pédale sur un sentier qui mène à un monde débarrassé de la maladie de Parkinson.

Quiconque souhaite contribuer à atteindre l’objectif de pédaler 100 000 km à travers le Canada peut le faire avec www.gothedistance.ca (site en anglais seulement). Recherchez l’histoire de la collecte de fonds en Islande d’Ian Robertson, dans un numéro futur de l’Actualité Parkinson — visitez sa page Facebook à https://www.facebook.com/ian.robertson.5 

Pédalez seul ou dans le cadre de la Journée de cyclisme pour lutter contre la maladie de Parkinson dans les collectivités du Canada le 29 août.

Pour des mises à jour sur cette randonnée et une cérémonie d’ouverture en direct le 29 août, visitez Pédaler pour lutter contre la maladie de Parkinson dans le comté Prince Edward sur Facebook.

 

La Grande Randonnée Parkinson Canada

TROUVER UNE RANDONNÉE

Joignez-vous à notre mouvement qui regroupe plus de 80 communautés et 10 000 participants partout au Canada. La Grande Randonnée Parkinson Canada a lieu chaque année en septembre. À travers le Canada des marcheurs, des donateurs et des bénévoles se rassemblent pour montrer qu’ils ne sont pas seuls à lutter contre la maladie de Parkinson. Depuis 1990, des marcheurs comme vous ont recueilli plus de 41 millions de dollars (dont 2,5 millions de dollars en 2019) pour offrir dès maintenant une meilleure qualité de vie aux Canadiens atteints de la maladie de Parkinson, et un monde débarrassé de la maladie demain.

Écoutez nos participants parler de leur expérience de la Grande randonnée et de ce qui les motive.

 

Comments

comments