La maladie de Parkinson et la conduite automobile

La conduite automobile est essentielle à la réalisation de plusieurs de nos activités quotidiennes. C’est ainsi que la plupart d’entre nous se rendent au travail, à l’école et à divers rendez-vous de la vie courante et sociale. Pour beaucoup de gens, la réception de leur permis de conduire signifiait devenir un adulte.  La conduite automobile nous permet d’être indépendants et libres de nos déplacements.

La conduite est une tâche complexe qui exige que vous soyez vigilant en tout temps et en mesure de réagir rapidement aux situations imprévues. Tout ce qui affecte votre capacité à conduire doit être sérieusement pris en compte. Cela inclut la maladie de Parkinson (MP), qui comprend des symptômes physiques, mentaux et émotionnels.

Les études démontrent que même les personnes en bonne santé vivent plus longtemps qu’ils ne sont en mesure de conduire, et cela est le plus souvent causé par les problèmes de la vue qui se développent naturellement avec l’âge. Toutefois, la plupart des conducteurs ne planifient pas d’arrêter de conduire en vieillissant. Beaucoup de gens réalisent que leurs compétences de conduite diminuent, ce qui entraîne souvent une perte de confiance sur la route. Dans certains cas, la crainte de l’isolement ou de la perte d’autonomie l’emporte sur leur jugement concernant leurs compétences de conduite, ce qui entraîne leur déni de considérer ces dernières comme étant problématiques. Cela est particulièrement vrai chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, car elles peuvent craindre qu’arrêter de conduire indique en soi que leur maladie progresse.

Si vous avez reçu un diagnostic de maladie de Parkinson, vous devez savoir comment la maladie affectera votre capacité de conduire. Cela vous aidera à vous préparer pour pouvoir continuer de faire vos activités même lorsque vous ne pourrez plus conduire.

La maladie de Parkinson (MP) est une maladie qui diffère d’une personne à l’autre. La conduite est une activité complexe qui requiert toute votre attention, tant au niveau physique, mental qu’émotionnel, et votre capacité de conduire en toute sécurité peut être affectée de différentes manières et à différents stades de la maladie. La MP peut nuire à votre conduite en affectant vos facultés mentales, votre concentration et votre capacité à accomplir plusieurs tâches en même temps. La lenteur des mouvements peut avoir un impact sur votre temps de réaction. Des changements dans votre perception visuelle peuvent nuire à votre capacité d’estimer les distances entre les voitures. L’efficaci-té des médicaments, les modifications apportées au véhicule et la mise à jour des compétences ne peuvent que retarder l’inévitable.

Pour de plus amples informations et pour consulter les listes de vérification, visitez http://www.parkinson.ca/wp-content/uploads/La-maladie-de-Parkinson-et-la-conduite-automobile.pdf

Pour écouter le webinaire offert (en anglais seulement) par le Dr Beth Robertson, visitez https://www.youtube.com/watch?v=ZN0Ny4NlhIQ&index=4&list=PLpuIiDffpLNOZbR07VKgqF0ssCYTDBw4O

Comments

comments