Des Canadiens unis pour trouver un remède à la maladie de Parkinson lors de la Grande Randonnée Parkinson Canada 2018

image de gensPlus tôt ce mois-ci, des communautés de partout au Canada se sont mobilisées en appui aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson et à la recherche de remède. Plus de 10 000 participants, dont 4 000 marcheurs, se sont réunis pour recueillir 2,35 millions de dollars. Des membres de la famille et des amis, des professionnels de la santé, des bénévoles dévoués et des chercheurs partout au pays ont accompagné les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Les participants et les partisans ont recueilli plus de 40 millions de dollars depuis la première édition de la Grande Randonnée.

« Nous remercions tous les participants de la Grande Randonnée qui continuent de faire connaître la maladie de Parkinson, de donner de l’espoir et de recueillir des fonds pour la cause, affirme Joyce Gordon, présidente et chef de la direction, Parkinson Canada. Pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, leurs aidants et les professionnels de la santé, le temps n’est plus à l’attente d’un remède. »

La maladie de Parkinson touche plus de 100 000 Canadiens, un nombre qui devrait augmenter considérablement au cours des prochaines années, puisque 25 Canadiens sont diagnostiqués chaque jour. Un soutien constant est nécessaire pour financer la recherche visant à trouver de meilleurs traitements et un remède. Depuis 1981, grâce à la générosité des donateurs, y compris des partisans de la Grande Randonnée, Parkinson Canada a investi près de 29 millions de dollars dans 552 projets de recherche. La Grande Randonnée Parkinson est l’un des moyens dont disposent les donateurs pour susciter l’espoir et créer un monde sans maladie de Parkinson.

Le 9 septembre, la Tour CN s’est illuminée au crépuscule, alors que Parkinson Canada prenait un moment pour faire la lumière sur les héros qui nous inspirent et qui affichent la résilience et la force d’esprit « quoi qu’il arrive » dans leur vie quotidienne, partout au pays. Un prix national est remis chaque année pour célébrer les « héros qui nous inspirent » et dont l’espoir extraordinaire avive la Grande Randonnée dans les collectivités du pays. Les familles et les amis présentent des candidatures et le lauréat est choisi parmi les candidats de partout au Canada.

En 2017, l’organisme a choisi Ardyce Glessing, de Wadena (Saskatchewan), parmi plus de 100 candidats. Ardyce n’a pas laissé son diagnostic de Parkinson en 2008 changer sa vie ou sa relation avec sa famille et ses amis. Elle livre cette réflexion : « Lorsqu’une personne est atteinte de la maladie de Parkinson, toute la famille et tous ceux qui l’aiment le sont aussi. Nous ne devons pas nous arrêter sur ce que nous ne pouvons pas faire et être reconnaissants de ce que nous pouvons faire. »

Joyce Gordon est heureuse d’annoncer que l’héroïne nationale de 2018 est Pat Evans, de Portland (Ontario). « Pat joue un rôle important dans notre communauté. Sa passion et son dévouement illustrent l’esprit des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Chaque jour, elles surmontent les obstacles et mordent dans la vie, envers et contre tout. Je suis heureuse de décerner à Pat le titre d’héroïne nationale de la Grande Randonnée Parkinson Canada. C’est grâce à ces champions que nous pouvons accomplir notre travail. »

Depuis son diagnostic, il y a 12 ans, Pat a rencontré de nombreuses personnes atteintes de la maladie de Parkinson et leurs partenaires de soins qui ont fait face à leur « nouvelle réalité » avec courage et détermination.

« J’ai toujours cru qu’une personne peut changer les choses, mais ce qui m’a permis de tenir, ce sont ceux et celles qui font face à beaucoup plus de défis que moi avec beaucoup de grâce », dit Pat.

« Ce sont eux, les vrais héros. »

Comments

comments