Pédaler pour la maladie de Parkinson – Ce qui motive Lanny à rouler

Photo de Lanny Thomas

Quelques minutes à peine après l’avoir rencontré, le positivisme et le dynamisme de Lanny Thomas transparaissaient. Il n’est pas étonnant qu’il ait été le meilleur collecteur de fonds à participer à la randonnée «Pédaler pour la maladie de Parkinson» en . Nous avons récemment rencontré Lanny alors qu’il s’entraînait pour l’édition de l’événement, préparant son parcours de 40 kilomètre de cette année dans le magnifique comté du Prince Edward.

Lanny a reçu son diagnostic en . Une fois le choc initial passé, il ne lui a fallu que peu de temps pour réaliser à quel point la communauté allait représenter une partie stimulante et vitale de son parcours à travers la maladie de Parkinson. Il a contacté Parkinson Canada afin de s’impliquer dans un groupe de soutien. Les nombreuses campagnes de financement pour trouver un remède l’ont grandement inspiré, et il dirigea les efforts d’organisation de la Grande Randonnée dans sa communauté pendant de nombreuses années.

«Plus j’en apprenais, plus je réalisais à quel point il était important de sensibiliser les gens à la maladie. Il s’agit également d’une communauté de gens formidables travaillant tous pour une même cause.»

Depuis son diagnostic, Lanny a saisi l’importance de l’exercice comme moyen de soulager ses symptômes. Il pratiqua plusieurs activités, du yoga à la marche, mais le vélo devint sa véritable passion. Il s’agit de celle qu’il partage avec les membres de son équipe dans le cadre de «Pédaler pour la maladie de Parkinson», dont plusieurs vivent également avec la maladie. Même s’ils ne vivent pas tous dans la même région, ils ont trouvé le moyen de se soutenir mutuellement pendant la pandémie.

«Je télécharge mes randonnées sur l’application de cyclisme Strava, et mon équipe peut voir mes progrès et me soutenir avec un commentaire ou par des encouragements. Bien entendu, nous sommes tous impatients de nous rassembler en personne lors du parcours dans le comté du Prince Edward.»

En plus des liens affectifs qu’il a noués, l’événement «Pédaler pour la maladie de Parkinson» est important pour Lanny, car les dons sont directement versés aux subventions de recherche.

«J’aime que les dons de ceux qui me soutiennent alimentent directement la recherche, car celle-ci est indispensable pour améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec la maladie et pour éventuellement trouver un remède.»

L’année dernière, Lanny a eu une idée pour faire connaître sa campagne et a engagé un ami pour l’aider à créer une vidéo. Lanny a écrit et enregistré le script dans sa voiture, une fois que son ami eût tourné une vidéo de lui en train de rouler. Le résultat fut spectaculaire et émouvant, comme l’ont démontré les nombreux messages d’inconnus qui ont contacté Lanny après l’avoir vue. Lanny a trouvé le processus de création de la vidéo très bénéfique et épanouissant, tout comme beaucoup d’autres qui choisissent de partager leurs expériences, que ce soit par le biais de vidéos, de blogues ou de groupes de soutien. Il est motivé à poursuivre ses efforts à chaque fois qu’il revoit la vidéo, même si comme il le dit, «ça fait toujours monter une petite larme.»

Video en anglais.

Pour Lanny, se mobiliser à la fois physiquement et en vue d’une guérison a été stimulant et bénéfique pour sa santé. Le fait de savoir que chaque kilomètre parcouru à vélo sert à amasser des fonds pour la recherche l’anime, ainsi que le fait de rencontrer de nombreuses autres personnes inspirantes impliquées dans la cause.

Il s’est également engagé à aider d’autres personnes vivant avec la maladie de Parkinson à faire du vélo. Cet hiver, il a fourni un soutien technique à Randy Brotman pour la mise en place de ses classes de spin virtuelles basées sur le protocole du Dr Jay Albert.

«Cela a été une expérience formidable, et nous espérons qu’il y aura plus de cours à l’avenir pour les communautés environnantes.»

La passion et l’engagement de Lanny à soutenir les autres dans la gestion de leur propre bien-être sont une source d’inspiration. Il est également à l’écoute de sa santé et de sa forme physique tout au long de son propre parcours, quoi qu’il arrive.

Enregistrez-vous ici pour participer à l’édition de la Randonnée de vélo caritative «Pédaler pour la maladie de Parkinson». Les balades auront lieu dans le comté du Prince Edward en Ontario du au ainsi qu’à l’Île du Prince Edward du au . Vous pouvez aussi créer votre propre parcours dans le cadre de la Randonnée virtuelle «Go the Distance».

Comments

comments

Leave a comment